Mémorial des Policiers français Victimes du Devoir

« Il y a quelque chose de plus fort que la mort,
c’est la présence des absents dans la mémoire des vivants. »

Jean d’ORMESSON

Soumettre un complément

Gardien de la paix

Thomas Héry

Victime du devoir le 03 novembre 1997

Département

Essonne (91)

Affectation

Brunoy

Partagez

Circonstances

Décès d'origine accidentelle

Cause du décès

Accident de voie publique, de trajet, aérien ou naval

Mercredi 29 Octobre 1997. Trois policiers de la brigade judiciaire opérationnelle de Brunoy (Essonne) enquêtent discrètement sur une série de cambriolages lorsque, vers 18h30, ils sont sollicités de toute urgence au centre commercial du Val d’Yerres à Boussy-Saint-Antoine, dont les employés sont attaqués par une bande de voyous.

Monté à bord d’une Peugeot 306 banalisée, l’équipage se rend rapidement sur les lieux, gyrophare et sirène à deux tons en action. Alors que leur véhicule atteint la courbe de l’Avenue Portalis, un automobiliste s’avance beaucoup trop à l’intersection de la Rue Talma pour obtenir une meilleure visibilité. La manoeuvre surprend le conducteur du véhicule de police qui en perd le contrôle. Leur véhicule dérape, et percute violemment un arbre.

Assis à l’arrière, le gardien de la paix Vincent Husser, vingt-quatre ans, originaire du Doubs, meurt avant l’arrivée des secours. En position de conducteur, le gardien de la paix Thomas Héry, vingt-trois ans, originaire de la Côte-d’Or, est transporté à l’hôpital Beaujon de Clichy dans un état grave ; il succombe à son tour le 3 Novembre.

Seul survivant, le gardien de la paix Laurent Bressoles, vingt-six ans, est admis à l’hôpital Henri Mondor de Créteil avec un enfoncement de cage thoracique important. Il en ressort le 31 Octobre non sans séquelles physiques et psychologiques.

Biographie

Corps

Corps d'encadrement et d'application

Type d'unité

Unité d'investigation

Né le 19 sept 1974 à Saulieu (Côte-d’Or).

Sources et références

Fichier des personnes décédées en France (INSEE)
« Victimes du devoir » de Stéphane Lemercier, p. 207. éd. du Prévôt

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires irrespectueux ne seront pas acceptés. Pour une demande particulière, merci d'utiliser le formulaire de contact.
Les champs marqués d'une asterisque (*) sont obligatoires.

Rechercher dans le Mémorial

Recherche par nom Recherche avancée