Mémorial des Policiers français Victimes du Devoir

« Il y a quelque chose de plus fort que la mort,
c’est la présence des absents dans la mémoire des vivants. »

Jean d’ORMESSON

Soumettre un complément

Agent de police municipale

Florent LAVERDURE

Victime du Devoir le 18 avril 2017

Département

Indre-et-Loire (37)

Affectation

Tours

Partagez

Circonstances

Décès d'origine accidentelle

Cause du décès

Accident de voie publique, de trajet, aérien ou naval

Mardi 18 Avril 2017. Deux motards de la police municipale de Tours (Indre-et-Loire) circulent sur l’A10 à hauteur de la commune de Saint-Avertin. Alors qu’il est sur le point d’atteindre le pont enjambant le Cher, l’agent Florent Laverdure, vingt-huit ans, perd le contrôle de son engin – une Yamaha MT-09 Tracer – et fait une chute mortelle sur le terre plein central.
A ce jour inexpliqué, cet accident soulève des interrogations : la moto utilisée, quasi neuve, entrait dans le cadre d’un rappel émis par le constructeur Yamaha signalant un défaut et de fait, la dangerosité potentielle de l’engin par effet de « guidonnage ».

La marque décide de rapatrier 16.097 machines pour procéder au remplacement des supports supérieures du guidon de la MT-09, de la Tracer 900 et de la XSR900. Un an plus tard, les expertises restent infructueuses, et les motos sont, elles, de retour dans les garages. L’enquête se poursuit.

Biographie

Administration d'emploi

Police Municipale

Spécialité

Unité Motocycliste

Né le 10 juillet 1988 à Saint-Quentin (Aisne). En union libre, sans enfant.

Photo diffusée avec l’aimable assentiment de sa famille.
Membre de la police municipale locale depuis quatre ans, l’agent Laverdure avait travaillé au sein de la Gendarmerie Nationale à Villers-Cotterets dans l’Aisne, d’où il était originaire. Il laisse une compagne avec qui il partageait sa vie depuis neuf ans.

Sources et références

La Nouvelle République du 28/07/2018, « Tours : un an après la mort du policier, Yamaha refait surface » La Nouvelle République du 19/04/2017, « Un motard de la police municipale meurt sur l’A10″L’Union du 24/04/2017, « Un policier […] se tue à moto, le constructeur Yamaha en cause ? »

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les commentaires irrespectueux ne seront pas acceptés. Pour une demande particulière, merci d'utiliser le formulaire de contact.
Les champs marqués d'une asterisque (*) sont obligatoires.

Rechercher dans le Mémorial

Recherche par nom Recherche avancée