Mémorial des Policiers français Victimes du Devoir

« Il y a quelque chose de plus fort que la mort,
c’est la présence des absents dans la mémoire des vivants. »

Jean d’ORMESSON

Soumettre un complément

Brigadier-chef de police

Paul Grobon

Victime du devoir le 18 septembre 1943

Département

Rhône (69)

Affectation

Lyon

Partagez

Circonstances

Décès d'origine criminelle

Contexte

Guerre ou terrorisme

Arme utilisée

Homicide par arme à feu

Dans la nuit du 17 au 18 septembre 1943, le brigadier-chef Grobon et le gardien de la paix Delholme sont de patrouille sur la route de Bron-aviation, aux abords du canal de Jonage à Vaulx-en-Velin, lorsqu’ils tombent dans un guet-apens. Un groupe de francs-tireurs armés de pistolets-mitrailleurs et de mousquetons font feu sur eux dans le but de récupérer leurs uniformes, armes et munitions. Le brigadier-chef Grobon est tué, son collègue grièvement blessé.

Biographie

Corps

Corps d'encadrement et d'application

Type d'unité

Unité de Voie Publique - Service Général

Né le 30 avril 1907 aux Abrets (Isère).

Sources et références

Policier sous Vichy. Obéir, résister ? Société Lyonnaise d’Histoire de la Police ; Michel Salager, 2020 ; p.269 / Le Petit Marseillais, 22 septembre 1943, p.1/2

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires irrespectueux ne seront pas acceptés. Pour une demande particulière, merci d'utiliser le formulaire de contact.
Les champs marqués d'une asterisque (*) sont obligatoires.

Rechercher dans le Mémorial

Recherche par nom Recherche avancée