Mémorial des Policiers français Victimes du Devoir

« Il y a quelque chose de plus fort que la mort,
c’est la présence des absents dans la mémoire des vivants. »

Jean d’ORMESSON

Soumettre un complément

Major de police de réserve

Patrick FRAYSSE

Victime du Devoir le 03 janvier 2022

Département

Gironde (33)

Affectation

Bordeaux

Partagez

Circonstances

Décès d'origine accidentelle

Cause du décès

Maladie ou blessure contractée à l'occasion du service

Au cours de l’après-midi du lundi 3 janvier 2022, alors qu’il assurait une mission de sécurisation de la gare Saint-Jean de Bordeaux (Gironde), dans le cadre de sa fonction de réserviste de la Police Nationale, le Major Patrick Fraysse, soixante-quatre ans, fut victime d’une crise cardiaque. Malgré l’intervention rapide des services de l’urgence médicale, il était déclaré décédé.

Biographie

Corps

Corps d'encadrement et d'application

Type d'unité

Unité de Voie Publique - Service Général

Né le 18 mai 1957 à Toulouse (Haute-Garonne). Policier motocycliste retraité depuis 2013, Patrick Fraysse était également un joueur de rugby passionné et très investi pour ce sport. Dans les années 1975 il évolue en 2ème et/ou 3ème Ligne à l’ASPO de Brive avant de rejoindre la Région Parisienne où il porte les couleurs des Clubs de Lagny et de Noisiel.

Arrivé sur Bordeaux il va jouer à l’US Talence pour soulever le Bouclier de Champion du Comité de Côte d’Argent de 2ère Série. Attiré par les Vignobles c’est tout naturellement qu’il rejoint Léognan afin d’engranger un autre Titre Territorial en Promotion d’Honneur.

En 1997 il met fin à sa carrière de Joueur pour débuter celle d’Arbitre. Il évoluera à cette fonction de Régionale à la Fédérale. (classé F3 durant 2 saisons). Une année où il est appelé à œuvrer à la touche pour la Finale du Championnat de France Reichel B à Saint Palais.

Joueur, arbitre…. Son destin était tracé. Pour la saison 2012/2013 il est nommé Délégué Territorial avant de devenir Représentant Fédéral en F2 pour celle de 2014/2015.

Il entraine les Juniors de Léognan et de l’Entente des Graves tout en en étant Dirigeant. Il est également Président de l’Amicale des Arbitres « Les Sifflets de la Côte d’Argent ».

Pierre Pozzobon, ancien président du club de rugby de Léognan, témoigne toute son admiration pour son regretté ami : « Il était rugbyman dans notre club depuis les années 1990. C’était un ami, un sportif, un mari, un père, un motard et un policier. Une personne avenante, calme, même s’il savait montrer une tout autre personnalité sur le terrain, plutôt virile mais toujours correcte et fair-play face à l’adversaire. Quand il a arrêté de jouer, il a toujours souhaité garder une place importante dans le club, il assistait les arbitres et il était toujours prêt à rendre service, tout comme son épouse, impliquée dans le baby rugby. Le sport a toujours été une affaire de famille chez les Fraysse. Vraiment, Patrick, c’était une personne très engagée et attachante ! »

Sources et références

Sud-Ouest du 08/01/2022, Léognan : Le Rugby Club dit adieu à l’un de ses piliers, Patrick Fraysse / Promotion du Rugby de Nouvelle-Aquitaine : Au Revoir Patrick

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires irrespectueux ne seront pas acceptés. Pour une demande particulière, merci d'utiliser le formulaire de contact.
Les champs marqués d'une asterisque (*) sont obligatoires.

Rechercher dans le Mémorial

Recherche par nom Recherche avancée