Mémorial des Policiers français Victimes du Devoir

« Il y a quelque chose de plus fort que la mort,
c’est la présence des absents dans la mémoire des vivants. »

Jean d’ORMESSON

Soumettre un complément

Gardien de la paix

Nicolas Thouvenin

Victime du devoir le 19 juin 1890

Département

Paris (75)

Affectation

Paris

Partagez

Circonstances

Décès d'origine criminelle

Contexte

Interpellation(s) d'individu(s)

Arme utilisée

Homicide, autre moyen utilisé

Samedi 7 juin 1890. Alphonse Ferat, trente-neuf ans, vient de quitter l’hôpital psychiatrique de Ville-Evrard où il a subi un sévère régime pour le soustraire de son alcoolisme notoire. Mais à peine est-il libre qu’il se livre à une véritable orgie d’alcools.
Dans la soirée, il trouble l’ordre public face à la gare Montparnasse, 14ème arrondissement de Paris. Surexcité, ce dernier se jette effectivement devant les voitures, s’allonge sur la voie publique et insulte copieusement les usagers. Ces derniers désignent inévitablement le trublion à l’agent Cantrel lequel a toutes les difficultés pour le maitriser. L’agent Thouvenin, de l’arrondissement voisin, est sollicité par les riverains pour l’assister.
Alors qu’il lutte à son tour avec l’ivrogne pour l’immobiliser, l’agent Thouvenin se fait briser un genou et reçoit un violent coup à la tête. Transporté jusqu’à son domicile, 73 boulevard Vaugirard, son état ne fait qu’empirer ; victime d’une encéphalite, il expire le 19 juin suivant.

Biographie

Administration d'emploi

Préfecture de police

Corps

Corps d'encadrement et d'application

Type d'unité

Unité de Voie Publique - Service Général

Né à Condé-Northen (Moselle) le 5 février 1851. Marié, sans enfant. Ancien caporal du génie, a servi dans la gendarmerie de la Marne avec le désir de rester français après l’annexion de la Lorraine par l’empire allemand.

Nommé gardien de la paix au 14e arrdt de Paris le 11 juin 1880. Inhumé au tombeau des victimes du devoir, au cimetière Montparnasse.

Sources et références

Journal des débats politiques et littéraires du 22/06/1890, « Nouvelles diverses »La Petite Presse du 22/06/1890, « Faits divers »

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires irrespectueux ne seront pas acceptés. Pour une demande particulière, merci d'utiliser le formulaire de contact.
Les champs marqués d'une asterisque (*) sont obligatoires.

Rechercher dans le Mémorial

Recherche par nom Recherche avancée