Mémorial des Policiers français Victimes du Devoir

« Il y a quelque chose de plus fort que la mort,
c’est la présence des absents dans la mémoire des vivants. »

Jean d’ORMESSON

Soumettre un complément

Inspecteur de police

Maurice Vaginay

Victime du devoir le 15 février 1945

Département

Loire (42)

Affectation

Roanne

Partagez

Circonstances

Décès d'origine criminelle

Contexte

Guerre ou terrorisme

Le 15 mai 1944, la Milice procède à l’arrestation de Maurice Vaginay, vingt-neuf ans, inspecteur de police au commissariat de Roanne (Loire pour faits de résistance. Incarcéré àa la prison Saint-Paul à Lyon, il est incorporé dans la rafle organisée par la Gestapo dans les prisons.

Déporté le 29 juin suivant, à destination de Dachau, puis Flossenbürg, puis Leitmeritz en Techoslovaquie, où il décède le 15 février 1945.

Biographie

Corps

Corps des inspecteurs de police

Type d'unité

Unité d'investigation

Titres et homologations

Membre de la Résistance Intérieure Française (création de mouvements et de réseaux)

Mention "Mort en Déportation"

Né le 25 avril 1915 à Montagny (Loire) ; mention « Mort en Déportation » ; médaillé de la Résistance Intérieure Française.

Sources et références

Société Lyonnaise d’Histoire de la Police, « Policier sous Vichy : obéir, résister ? » par Michel Salager, p.369
Service historique de la Défense, Vincennes GR 16 P 581955 (RIF)

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires irrespectueux ne seront pas acceptés. Pour une demande particulière, merci d'utiliser le formulaire de contact.
Les champs marqués d'une asterisque (*) sont obligatoires.

Rechercher dans le Mémorial

Recherche par nom Recherche avancée