Mémorial des Policiers français Victimes du Devoir

« Il y a quelque chose de plus fort que la mort,
c’est la présence des absents dans la mémoire des vivants. »

Jean d’ORMESSON

Soumettre un complément

Agent de police

Marc Sant

Victime du devoir le 16 octobre 1921

Département

Hérault (34)

Affectation

Pézenas

Partagez

Circonstances

Décès d'origine criminelle

Contexte

Interpellation(s) d'individu(s)

Arme utilisée

Homicide par arme à feu

Dans la soirée du 16 octobre 1921, l’agent de police Marc Sant, trente-cinq ans, est abattu à Pézenas (Hérault) par un individu correspondant au signalement d’un fugitif recherché pour le meurtre d’un brigadier de la sûreté à Sète, et qu’il était en train de conduire au poste de police. Le meurtrier prenait la fuite avec un complice.

Biographie

Corps

Corps d'encadrement et d'application

Type d'unité

Unité de Voie Publique - Service Général

Titres et homologations

Décoration de la Légion d'Honneur

Né le 30 octobre 1886 à Pézenas (Hérault). Marié et père de quatre enfants.

Entré dans la police municipale de Pézenas le 1er février 1914, il répond à l’ordre de mobilisation générale le 12 septembre de la même année. Prisonnier de guerre du 13 mai 1915 au 2 avril 1919, il est réintégré dans ses fonctions.

Elevé au grade de Chevalier de la Légion d’Honneur [1].

Sources et références

[1] Base Léonore de la Légion d’Honneur, notice L2455035 SANT Marc.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires irrespectueux ne seront pas acceptés. Pour une demande particulière, merci d'utiliser le formulaire de contact.
Les champs marqués d'une asterisque (*) sont obligatoires.

Rechercher dans le Mémorial

Recherche par nom Recherche avancée