Mémorial des Policiers français Victimes du Devoir

« Il y a quelque chose de plus fort que la mort,
c’est la présence des absents dans la mémoire des vivants. »

Jean d’ORMESSON

Soumettre un complément

Adjoint de sécurité

Jérôme Van Vaerenberg

Victime du devoir le 28 octobre 2004

Département

Aube (10)

Affectation

Troyes

Partagez

Circonstances

Décès d'origine criminelle

Contexte

Accident de voie publique, de trajet, aérien ou naval

Jeudi 28 octobre 2004. Trois policiers du commissariat de Troyes (Aube) identifient formellement au volant de son véhicule un individu interpellé la veille pour conduite sans permis. Il est 9h30.

Les policiers veulent procéder à son contrôle mais ce dernier n’obtempère pas à leurs injonctions et prend la fuite. Depuis le 12 mars 2004, la conduite d’un véhicule sans permis est effectivement un délit puni d’un an d’emprisonnement et de 15 000 € d’amende.
A bord de leur Renault Scénic, les policiers entament une rude poursuite dans les rues de la ville, puis jusque dans le nord-ouest, en rase campagne sur une dizaine de kilomètres. A l’approche d’un virage, le véhicule du malfaiteur se déporte volontairement contre le véhicule de police. Un accident irrémédiable se produit.
L’adjoint de sécurité Jérôme Van Vaerenberg, vingt-sept ans, passager à l’arrière du Renault Scenic, est éjecté de l’habitacle et retrouvé très grièvement blessé. Les services de secours le transportent jusqu’au centre hospitalier de Troyes. Mais son décès est déclaré à l’arrivée aux urgences.
Le 1er Juin 2007, la cour d’assises de Haute-Marne condamne le meurtrier à douze ans d’emprisonnement, lequel comparaissait déjà écroué. (identité du mis en cause non révélée)

Biographie

Corps

Contractuels de droit public, adjoints et auxiliaires

Type d'unité

Unité de Voie Publique - Service Général

Titres et homologations

Citation à l'Ordre de la Nation

Décoration de la Légion d'Honneur

Né le 20 septembre 1977 à Saint-André-les-Vergers (Aube). Marié, sans enfant. Cité à l’ordre de la Nation [1] ; élevé au grade de Chevalier de la Légion d’Honneur [2] ; nommé gardien de la paix à titre posthume.

Sources et références

[1] JORF n°259 du 6 novembre 2004 page 18785, texte n° 50, « Citation à l’ordre de la nation » / [2] JORF n°76 du 1 avril 2005, Texte n° 3, Décret du 30/05/2005 portant nomination / AFP, article du 02/06/2007, « Policier tué lors d’une course poursuite, 12 ans de prison pour le chauffard »

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires irrespectueux ne seront pas acceptés. Pour une demande particulière, merci d'utiliser le formulaire de contact.
Les champs marqués d'une asterisque (*) sont obligatoires.

Rechercher dans le Mémorial

Recherche par nom Recherche avancée