Mémorial des Policiers français Victimes du Devoir

« Il y a quelque chose de plus fort que la mort,
c’est la présence des absents dans la mémoire des vivants. »

Jean d’ORMESSON

Soumettre un complément

Gardien de la paix

Gaël GOUJON

Victime du Devoir le 26 janvier 2015

Département

Eure (27)

Affectation

Évreux

Partagez

Circonstances

Décès d'origine accidentelle

Cause du décès

Accident de voie publique, de trajet, aérien ou naval

Au cours de la matinée du lundi 26 Janvier 2015, le gardien de la paix motocycliste Gaël Goujon était victime d’un accident mortel de la circulation alors qu’il rejoignait le commissariat d’Évreux (Eure) pour prendre son service.

Monté sur sa Yamaha, il était entré en collision avec un véhicule particulier circulant Rue du Général-de-Gaulle (RD 830) à Saint-Sébastien-de-Morsent, alors que la conductrice de ce dernier sortait d’une voie privée.

Malgré l’intervention des secours, le motard ne put être réanimé. Il s’agissait du quatrième accident mortel sur les routes de l’Eure depuis le début de l’année 2015.

Biographie

Corps

Corps d'encadrement et d'application

Type d'unité

Unité de l'Ordre Public - Sécurité Routière

Spécialité

Unité Motocycliste

Né le 9 avril 1978 à Rouen (Seine-Maritime) ; vivant en union libre, père de trois enfants.

Entré à l’école de police de Fos-sur-Mer en Février 2007, Gaël poursuivait une carrière débutée en tant qu’adjoint de sécurité à Figeac et Cahors. D’abord affecté au Chesnay (Yvelines), ce passionné de moto obtenait en Juillet 2010 sa mutation à la Formation motocycliste urbaine départementale d’Evreux (Eure).

Alexandra explique : « Pendant toutes ces années je l’ai soutenu dans son parcours professionnel et mis le mien de côté. Gaël était une personne dévouée au service de la population, il était également sapeur pompier volontaire à Figeac et Cahors jusqu’en 2007. Aujourd’hui il n’est plus là, mais il faut garder la tête haute pour aller de l’avant, pour nos enfants. »

Sources et références

Avec l’aimable autorisation et contribution de son épouse Alexandra.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires irrespectueux ne seront pas acceptés. Pour une demande particulière, merci d'utiliser le formulaire de contact.
Les champs marqués d'une asterisque (*) sont obligatoires.

Rechercher dans le Mémorial

Recherche par nom Recherche avancée