Mémorial des Policiers français Victimes du Devoir

« Il y a quelque chose de plus fort que la mort,
c’est la présence des absents dans la mémoire des vivants. »

Jean d’ORMESSON

Soumettre un complément

Directeur de la police d'état

Charles Blanc

Victime du devoir le 08 décembre 1922

Département

Var (83)

Affectation

Toulon - La Seyne

Partagez

Circonstances

Décès d'origine criminelle

Contexte

Interpellation(s) d'individu(s)

Arme utilisée

Homicide par arme à feu

Contenu à venir

Biographie

Corps

Corps de conception et de direction

Type d'unité

Unité d'investigation

Titres et homologations

Décoration de la Légion d'Honneur

Né le 26 avril 1865 à Barcelonnette (Alpes de Haute-Provence).

Entré dans l’administration de la Sûreté Générale le 29 décembre 1900. Nommé commissaire spécial à Valenciennes, il passa ensuite à Morteau et enfin à Lyon. Pendant la guerre il fut commissaire spécial aux armées. On le décora de la croix de Chevalier de la Légion d’Honneur pour perte relative de l’usage d’un œil. Il vint à Toulon en 1919 et fut promu le 21 janvier 1920
directeur hors-classe du premier échelon. Entre temps, la direction de la Sûreté générale à Paris l’avait chargé d’une mission à Marseille.

Elevé au grade d’Officier de la Légion d’Honneur [1] ; médaille des actes de courage et de dévouement – échelon Or.

Sources et références

[1] Base de données Léonore, notice L0248068

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires irrespectueux ne seront pas acceptés. Pour une demande particulière, merci d'utiliser le formulaire de contact.
Les champs marqués d'une asterisque (*) sont obligatoires.

Rechercher dans le Mémorial

Recherche par nom Recherche avancée