Mémorial des Policiers français Victimes du Devoir

« Il y a quelque chose de plus fort que la mort,
c’est la présence des absents dans la mémoire des vivants. »

Jean d’ORMESSON

Soumettre un complément

Capitaine de police

Amaury LAGROY DE CROUTTE

Victime du Devoir le 08 décembre 2020

Département

Savoie (73)

Affectation

Albertville (CRS Alpes)

Partagez

Circonstances

Décès d'origine accidentelle

Cause du décès

Accident de voie publique, de trajet, aérien ou naval

Mardi 8 décembre 2020. Un hélicoptère EC-135 transportant du personnel du Service Aérien Français, ainsi que deux spécialistes du secours en montagne de la CRS Alpes – Albertville (Savoie), s’écrase sur une zone de crête du Petit Arc, commune de Bonvillard. L’accident aérien, survenu dans le cadre d’un entrainement au vol de nuit, provoque la mort de cinq membres de l’équipage très expérimentés ; le pilote, Lionel Crétier, quarante-six ans ; le directeur des opérations Pascal Gabriel, quarante ans ; le treuilliste Mathieu Benoit, quarante-neuf ans ; tous trois du S.A.F. ; ainsi que les deux spécialistes du secours en montagne de la Compagnie Républicaine de Sécurité Alpes : le Capitaine de police Amaury Lagroy de Croutte de Saint-Martin, quarante-huit ans, commandant de la CRS Alpes basée chemin de la Digue à Albertville, et le brigadier Stéphane Le Meur, quarante-neuf ans. Seul Pascal Girodet, cinquante ans, instructeur et examinateur, a survécu à l’accident. Il est pris en charge en soins intensifs au centre hospitalier de Grenoble-Alpes.

Le service aérien français est une entreprise privée créée en 1979 équipée d’une quarantaine d’hélicoptères, intervenant dans toutes les Alpes, à Paris et dans le Sud-Ouest.Elle figure parmi les partenaires du détachement montagne de la CRS Alpes d’Albertville, avec les équipages hélicoptères de la gendarmerie de Modane et de la sécurité civile d’Annecy, de Grenoble, les médecins urgentistes, le Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne, les sapeurs-pompiers, les pisteurs secouristes, Météo France, Sécurité Vanoise, les professionnels de la montagne, les élus locaux, les bénévoles.Une collaboration inter-services facilitée par une organisation efficace et équilibrée, sous l’impulsion du plan départemental de secours en montagne mis en place par les préfectures et construit par la direction de la sécurité intérieure de la protection civile.La CRS Alpes d’Albertville est le site le plus important en termes d’effectif et de nombre d’interventions, nécessitant une maîtrise parfaite des techniques opérationnelles et une grande aptitude au commandement. Formés au Centre National d’Entrainement à Alpinisme et au Ski de Chamonix, les CRS montagne sont réparties dans les Alpes et les Pyrénées, entre Chamonix, Grenoble, Albertville, Briançon, Nice, Lannemezan et Perpignan. Une information judiciaire est ouverte pour homicides et blessures involontaires par le parquet d’Albertville ; l’enquête est confiée à la brigade des transports aériens et à la section des recherches de Chambéry, ainsi qu’au bureau enquête et analyses (BEA).

Biographie

Administration d'emploi

Compagnies Républicaines de Sécurité

Corps

Corps de commandement

Spécialité

Unité de Secours en Montagne

Titres et homologations

Citation à l'Ordre de la Nation

Croix de la Légion d'Honneur

Né le 13 janvier 1972 à Versailles (Yvelines) [1] ; marié, père de trois enfants.
Entré dans l’administration en 1994, il avait débuté sa carrière comme gardien de la paix en sécurité publique à Grenoble avant d’y rejoindre la section montagne.Devenu Lieutenant de police avec la 14e promotion de l’École National Supérieure de la Police (2009/2010), il obtenait un poste à la Direction Centrale du Renseignement Intérieur avant de revenir à sa spécialité en 2015, en devenant l’adjoint du commandant du Centre National d’Entrainement à l’Alpinisme et au Ski de Chamonix.Accédant au grade de Capitaine, il avait pris le commandement du détachement savoyard de la CRS Alpes depuis le 3 septembre 2018, où il donnait le plus bel exemple de dévouement dans l’organisation d’opérations de secours en haute montagne.
Cité à l’ordre de la Nation [2] ; élevé au rang de Chevalier dans l’ordre de la Légion d’Honneur [4] ; promu Commissaire de police à titre posthume.

Sources et références

[1] Fichiers des personnes décédées en France 1970-2021
[2] JORF n°3 du 03/01/2021, texte n° 27
[3] JORF n°3 du 03/01/2021, texte n° 28
[4] JORF n°0055 du 05/03/2021, texte n°7
[4] JORF n°0055 du 05/03/2021, texte n°8
Le Dauphiné Libéré du 09/12/2020  » […] Qui était les victimes ? »
Le Dauphiné Libéré du 09/12/2020 « Crash d’hélicoptère en Savoie : 5 morts, le pilote en urgence absolue »

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les commentaires irrespectueux ne seront pas acceptés. Pour une demande particulière, merci d'utiliser le formulaire de contact.
Les champs marqués d'une asterisque (*) sont obligatoires.

Rechercher dans le Mémorial

Recherche par nom Recherche avancée