Mémorial des Policiers français Victimes du Devoir

« Il y a quelque chose de plus fort que la mort,
c’est la présence des absents dans la mémoire des vivants. »

Jean d’ORMESSON

Soumettre un complément

Gardien de la paix

Pierre Ducordeau

Victime du devoir le 03 janvier 1920

Département

Paris (75)

Affectation

Paris

Partagez

Circonstances

Décès d'origine accidentelle

Cause du décès

Phénomène physique : explosion, incendie, avalanche, noyade, chute dans le vide

Vendredi 3 janvier 1920, huit heures du soir. La Seine connait une crue historique, plongeant de nombreuses localités parisiennes sous des eaux glaciales.

Détaché au poste de secours du pont de l’Alma, l’agent Ducordeau du 7ème arrondissement de Paris vient porter assistance à Louise Bessé, isolée sur bâteau-grue à vapeur amarré en aval. Il la conduit en barque jusqu’à un escalier menant au quai.

L’opération délicate à peine effectuée, l’agent est déséquilibré et lâche involontairement la corde de va-et- vient qui le maintenait à quai. La barque part à la dérive avec le fort courant et vient frapper très violemment l’une des piles du pont d’Iéna. Le gardien de la paix Pierre Ducordeau est éjecté et disparait dans les eaux vives de la Seine.
On ne retrouve son corps que le 18 février suivant près d’une péniche amarrée à Saint-Denis.

Biographie

Administration d'emploi

Préfecture de police

Corps

Corps d'encadrement et d'application

Né le 6 mars 1869 à Bragny (Saône-et-Loire). Marié, père de trois enfants. Domicilié 17 rue Pierre-Leroux à Paris.

Entré le 10 novembre 1897 dans l’administration après une période de service militaire de trois ans au 37e régiment d’artillerie.

Inhumé au caveau des victimes du devoir du cimetière Montparnasse.

Sources et références

Registre des matricules militaires de Saône-et-Loire, classe 1889, matricule 1609
Le Petit Journal du 04/01/1920 « Un agent noyé en portant secours aux inondés »
Le Petit Parisien du 04/01/1920 « Victime du devoir »

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires irrespectueux ne seront pas acceptés. Pour une demande particulière, merci d'utiliser le formulaire de contact.
Les champs marqués d'une asterisque (*) sont obligatoires.

Rechercher dans le Mémorial

Recherche par nom Recherche avancée