Mémorial des Policiers français Victimes du Devoir

« Il y a quelque chose de plus fort que la mort,
c’est la présence des absents dans la mémoire des vivants. »

Jean d’ORMESSON

Soumettre un complément

Gardien de la paix

Louis Geneslay

Victime du devoir le 10 novembre 1884

Département

Paris (75)

Affectation

Paris

Partagez

Circonstances

Décès d'origine accidentelle

Cause du décès

Maladie contractée à l'occasion du service

Contenu à venir

Biographie

Administration d'emploi

Préfecture de police

Corps

Corps d'encadrement et d'application

Type d'unité

Unité de Voie Publique - Service Général

Entre les mois de juin à octobre de l’année 1884, Paris est frappée d’une seconde épidémie de choléra. Trois gardiens de la paix contribuant à l’organisation des secours et apportant leur aide aux malades trouvent la mort, victimes eux-mêmes de la terrible maladie. Leurs noms figurent le monument des victimes du devoir de la Préfecture de police.

Sources et références

Né à Congé-sur-Orne (Sarthe), le 5 mars 1856.
Incorporé le 10 décembre 1877 au 26e régiment d’artillerie en garnison au Mans (Sarthe), il était premier canonnier conducteur, lors de sa libération du service actif le 1er octobre 1881.
Entré à la Préfecture de police le 19 juillet 1883, comme gardien de la paix, il fut attaché, en cette qualité, à la brigade du 1er arrondissement de Paris.
Au moment où commençait à décroître l’épidémie de choléra qui sévit avec une certaine intensité dans la capitale pendant l’été et l’automne de 1884, le gardien de la paix Geneslay qui avait, maintes fois, porté secours à des personnes frappées par le terrible fléau, fut atteint à son tour de la funeste maladie.
Il succomba, le 10 novembre 1884, à l’hôpital de la Charité, où il avait été admis dès la constatation des premiers symptômes de cette affection contagieuse.
Inhumé le lendemain, dans une concession temporaire, au cimetière d’Ivry (ancien).

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires irrespectueux ne seront pas acceptés. Pour une demande particulière, merci d'utiliser le formulaire de contact.
Les champs marqués d'une asterisque (*) sont obligatoires.

Rechercher dans le Mémorial

Recherche par nom Recherche avancée