Mémorial des Policiers français Victimes du Devoir

« Il y a quelque chose de plus fort que la mort,
c’est la présence des absents dans la mémoire des vivants. »

Jean d’ORMESSON

Soumettre un complément

Gardien de la paix

Jean-Claude Nexon

Victime du devoir le 02 juin 1979

Département

Val-d'Oise (95)

Affectation

Herblay

Partagez

Circonstances

Décès d'origine criminelle

Contexte

Interception de véhicule

Arme utilisée

Homicide avec arme par destination

Samedi 2 Juin 1979. Le conducteur d’une Citroën DS noire roulant à très vive allure est sur le point d’atteindre un barrage de police mis en place par trois gardiens de la paix sur la route de Conflans, commune d’Herblay-sur-Seine (Val d’oise).

Voyant que l’individu n’a aucunement l’intention de s’arrêter, l’un des agents se porte sur la voie, arme au poing, et l’enjoint de se ranger sur le côté.
Mais le conducteur accélère de plus belle et se déporte volontairement pour faucher le policier. Percuté et trainé sur une trentaine de mètres, le brigadier de police Jean-Claude Nexon, trente ans, est mortellement blessé.

Le malfaiteur prenait la fuite. L’enquête révèle aussitôt que le véhicule est volé et d’importants moyens sont mis en place pour le retrouver.

A la fin du mois de juin, l’enquête aboutie à l’interpellation de Pierre Dorkel, dix neuf ans, originaire d’un camp de gens du voyage sédentarisés près de Pontoise. Le véhicule volé est retrouvé. Inculpé de violences et voies de faits sur agent de la force publique ayant entrainé la mort, il est aussitôt écroué à la maison d’arrêt de Fleury Mérogis en Essonne.

En septembre 1981, Dorkel s’évade du centre pénitentiaire avec usage d’armes factices. Il repris aussitôt vers l’hippodrome d’Evry par une patrouille de la gendarmerie. Dorkel effectue 15 ans de prison avant d’obtenir une libération, précédant cependant une nouvelle série de nouvelles condamnations relevant des tribunaux correctionnels.

Biographie

Corps

Corps d'encadrement et d'application

Type d'unité

Unité de Voie Publique - Service Général

Spécialité

Unité Motocycliste

Titres et homologations

Citation à l'Ordre de la Nation

Né le 27 mai 1949 à Alloue (Charente).

Sources et références

JORF du 06/06/1979, page 1318, « citation à l’ordre de la Nation »
Le Parisien du 21/07/2018, « Moyvillers, 4 ans de prison pour le voleur du bar-tabac »
Le Parisien du 25/10/2002, « Dorkel et Radoux retournent en prison »
Le Monde du 16/09/1981, « Évadés et repris » Le Monde du 05/06/1979, « Un gardien de la paix tué par un chauffard »Le Monde du 03/07/1979, « L’auteur présumé du meurtre d’un gardien de la paix écroué »

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires irrespectueux ne seront pas acceptés. Pour une demande particulière, merci d'utiliser le formulaire de contact.
Les champs marqués d'une asterisque (*) sont obligatoires.

Rechercher dans le Mémorial

Recherche par nom Recherche avancée