Mémorial des Policiers français Victimes du Devoir

« Il y a quelque chose de plus fort que la mort,
c’est la présence des absents dans la mémoire des vivants. »

Jean d’ORMESSON

Soumettre un complément

Gardien de la paix

Constant Mortal

Victime du devoir le 10 novembre 1884

Département

Paris (75)

Affectation

Paris

Partagez

Circonstances

Décès d'origine accidentelle

Cause du décès

Maladie contractée à l'occasion du service

Contenu à venir

Biographie

Administration d'emploi

Préfecture de police

Corps

Corps d'encadrement et d'application

Type d'unité

Unité de Voie Publique - Service Général

Entre les mois de juin à octobre de l’année 1884, Paris est frappée d’une seconde épidémie de choléra. Trois gardiens de la paix contribuant à l’organisation des secours et apportant leur aide aux malades trouvent la mort, victimes eux-mêmes de la terrible maladie. Leurs noms figurent le monument des victimes du devoir de la Préfecture de police.

Sources et références

Né à Rozelieures (Meurthe-et-Moselle), le 4 juin 1854.
Libéré, avec le grade de caporal, après avoir accompli une période de quatre ans au 115e régiment d’infanterie, où il avait été incorporé le 22 octobre 1875.

Entré à la Préfecture de police le 16 décembre 1873 comme gardien de la paix, il fut attaché, en cette qualité, au 19e arrondissement. L’épidémie cholérique qui, en 1884, fit pendant de longs mois de cruels ravages dans plusieurs arrondissements de Paris, n’épargna pas celui où le gardien de la paix Mortal l’emplissait son service. Aussi cet agent fut-il appelé fréquemment à prêter son aide pour le transport des cholériques ou à leur donner des soins.
Atteint à son tour du choléra, Mortal fut transporté, le 12 novembre 1884, à l’hôpital Lariboisière, où il expira le lendemain. Inhumé lé 13 du même mois. dans une concession temporaire, au cimetière de Saint-Ouen (nouveau).

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires irrespectueux ne seront pas acceptés. Pour une demande particulière, merci d'utiliser le formulaire de contact.
Les champs marqués d'une asterisque (*) sont obligatoires.

Rechercher dans le Mémorial

Recherche par nom Recherche avancée